Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 12 octobre 2010

La vieille

Serai-je comme elle,

Le dos voûté,

Les mains gelées

Et centenaire ?

De quoi ai-je l'air ?

Toutes ces années

Trop vite passées,

Un arc-en-ciel !

Elle marche, encore,

Emmitouflée

Sous son bonnet,

L'allure courbée,

L'œil amusé,

De celle qui sait

Comment parer

L’arme de la mort.

 

SMM

12:00 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.