Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 20 octobre 2010

L'introverti

604.JPG

 

Je ne comprends pas

Ta façon de penser

Et pourquoi.

Je ne comprends pas

Ta manière de garder

Tout pour toi.

Ton silence est pesant,

Ton refus est constant.

Les mots t’étouffent,

Les phrases s’essoufflent

Sans écho, sans couleur.

Tu te recroquevilles

Dans une coquille,

A l’abri des pleurs

Pendant que je meurs.

 

SMM.

19:30 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

encore tres beau!!! ou vas-tu puiser ces belles phrases? bisous

Écrit par : eliane | jeudi, 21 octobre 2010

Contente qu'il vous plaise ! Les premiers mots viennent souvent tous seuls comme un refrain que l'on chantonne et je finis le reste avec ma petite tête.

Écrit par : Madame SMM | jeudi, 21 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.