Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 20 mai 2011

Portrait

portrait, biographie

07:00 Publié dans portrait | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 23 janvier 2010

Mon village

062.JPG

Aujourd'hui je vous parlerai de ma commune de résidence : Eclassan.

 

 C'est un charmant petit village ardéchois de 850 habitants, où j'ai bâti ma sweethome et vis en famille avec mes enfants.

C'est un petit village perché sur les hauts plateaux du Vivarais, qui surplombe la vallée du Rhône et ses villages environnants.

C'est un lieu où le vent chante et où les gens savent encore raconter leurs histoires.

Les éclassanais vous parlent de leur pays, vous accueillent et vous guident sur les sentiers qui sillonnent leur territoire.

C'est un village où il fait bon vivre, avec son école, son centre de secours, son gymnase, son bar, sa mairie, son église, sa boulangerie-épicerie, sa boîte aux lettres et sa bibliothèque, lieu de partage.

Imaginez le dynamisme de ses bénévoles, avec ses associations culturelles, sportives et amicales, et sa fanfare !

Eclassan est actif et abrite des entreprises, une carrière, des artisans et des agriculteurs et bien d'autres choses encore...

Le village est dominé par une colline boisée, le Montbard, avec son chemin de croix et sa chapelle : un lieu de pèlerinage. Il est aussi entouré d'arbres fruitiers, de champs et de pâturages.

J'aime ses sentiers où il fait bon se promener quand le printemps arrive ou que l'été s'installe avec ses fruits sucrés qui jaillissent des arbres. Un ancien arbre du village est d'ailleurs un site classé : l'orme Philippe-Auguste. Mais à vous de découvrir son histoire !

Je n'oublierai pas non plus de vous mentionner son camping et ses chambres d'hôtes dont l'une magnifique que j'ai découvert cet été en transpirant sur mon vélo.

Magnifique vous dis-je ce village !!! Il a tout pour séduire avec son panorama sur la vallée du Rhône, le Vercors et la chaîne des Alpes, sur le bassin annonéen et le Pilat, et son accès à la vallée de la rivière d'Ay, du Doux et des plateaux ardéchois.

Le cœur du village invite les passants à découvrir ses sentiers pédestres dépaysant et inoubliables. Au-delà, il y en a d'autres que vous pourrez faire également en VTT ou à cheval, parce qu'il y a aussi une écurie. N'est-ce pas le cadre idéal !!!

Si vous êtes gourmet, vous aurez de quoi faire, en cédant à la tentation des produits de la boucherie spécialisée cochon : sa caillette, son boudin, ses terrines et ses saucissons et un peu plus loin, peut-être du miel !

En prenant la voiture, vous découvrirez « le Panoramic » un restaurant à Ozon, un petit village voisin et poursuivrez votre route jusqu'aux coteaux du Saint-joseph, quel vin ! Vous l'associerez avec un excellent fromage, un Saint Félicien.

Et si vous êtes trop fatigué pour cuisiner le soir de votre excursion, vous pourrez commander une pizza à l'épicerie du village. Après un bon somme, vous irez chercher votre journal au petit  matin. Peut-être que vous rencontrerez alors quelques chats, chiens et lapins, les saluts des habitants sur votre chemin et rapporterez dans votre cocon de délicieux croissants et du pain !

Alors à quand votre séjour à Eclassan ?

 

SMM

07:00 Publié dans portrait | Lien permanent | Commentaires (1)

mardi, 19 janvier 2010

Portrait de Madame SMM

029.JPGQui es-tu ?

Vous ne me reconnaissez pas ? Non ! Bien sûr que non ! Qui dirait le contraire mentirait ! Je viens juste d’apparaître dans la blogosphère. Un monde nouveau pour moi. Pour vous, je suis juste Madame SMM.  C’est une première et j’avoue que j’ai un peu le trac. Moi, ici, dans cet univers !!! Que c’est étrange ! je ne vous vois pas, vous êtes invisibles, mais bien là ! Je sens vos présences curieuses et aimables du moins je l’espère ! Inutile d’augmenter le nombre de mes ennemis !

 

D’où viens-tu ?

J’aurais préféré vous dire d’une autre planète. Que j’ai fait un long voyage par delà les galaxies comme le capitaine FLAM, avant de me poser dans un charmant petit village d’Ardèche !

Mais non, je suis née sur terre, un certain jour de juillet à Villefranche sur Saône

J’ai choisi de naître sous la chaleur rassurante du soleil, je déteste le froid, pas folle la guêpe !

Enfin toujours est-il que j’étais un peu trop pressée de voir ce qui se passait ailleurs, alors je suis sortie avant le 14 juillet 1971.

Dommage quel beau feu d’artifice j’aurais pu avoir pour une entrée dans la vie !

Celui que l’on voit à Cannes lorsque des pays viennent vous exploser leur art pyrotechnique en plein ciel !!!

 

Que fais-tu ?

Je crée mon blog. Pourquoi faire ?

Enfin voyons, pour me faire connaitre, pour ne plus être invisible !

J’aspire au code « Amour, gloire et beauté », pas vous ?

Pour tout vous dire, je recherche cette satanée reconnaissance. Je me demande d’ailleurs si ce n’est pas un mythe !

 

Où vas-tu ?

Je ne suis pas originaire des contrées littéraires, mais je sillonnerai avec vous, les chemins d’un monde imaginaire.

Vous ne verrez que ce que je vous laisserai entrevoir, et vous verrez ce lieu où j’aime voyager quand l’ennui, la colère, la joie me submergent !

 

Méa-culpa

Malheureusement je n’échappe pas à la glorieuse réputation qu’à la France de ses élèves. Il m’arrive aussi de faire des fautes.

Paix à mon âme ! Pardonnez-moi d’avance chers lecteurs ! Si toutefois il y en a !

 

Bonne lecture à vous tous

SMM

14:24 Publié dans portrait | Lien permanent | Commentaires (10)